shuǐ

eau de Thaïlande

appellation

泰字底

tàizìdǐ

variantes

fréquence

1 2 3 4 5 6 7 8 9

caractère

traditionnel

1 – 201

77

1 – 214

85

observations

La variante de CCC 氺 shuǐ, peu courante, placée en bas des caractères, comporte un trait de plus que le caractère 水 shuǐ eau. Sur la partie gauche ce n’est plus le trait ㇇, 横撇 héngpiě, mais on trace 丶, 点 diǎn, puis ㇀, 提 tí.

Nommons cette variante en français aussi « eau de Thaïlande » en écho à son appellation à l’oral en chinois, 泰字底 tàizìdǐ ; en effet le caractère 泰 tài paisible / éminent sert aussi à écrire 泰国 Tàiguó ThaïlandeLe 泰山 Tàishān Mont Tàishān, dans la province du Shāndōng, est l’une des montagnes sacrées les plus importantes de Chine. 泰 tài permet de surcroît d’écrire 傣 dǎi minorité dǎi (soit 傣族 dǎizú), apparentée aux populations thaï. 

Voir la danse de la minorité dǎi

傣族 dǎizú

notamment présente au sud de la province du Yúnnán

氺 shuǐ se retrouve en la partie basse du CCC 黍 shǔ millet (197/202). La VCCC 氺 shuǐ est aussi tracée en la partie basse de 桼 qī, caractère disparu, mais qui a laissé quelques dérivés, notamment 漆 qī peinture / laque et 膝 xī genou. 暴 bào soudain / violent / cruel (dans 暴发户 bàofāhù parvenu / nouveau riche) donne les dérivés 爆 bào exploser et 瀑 pù cascade (de 瀑布 pùbù), moins courant ce dernier. 录 lù enregistrer a pour dérivés 绿 lǜ vert et 剥 bāo / bō peler / éplucher, notamment.

Même si ce n’est pas canonique, on peut aussi considérer que la VCCC 氺 shuǐ se trouve dans le caractère 函 hán missive. Le caractère 求 qiú requérir / rechercher, lui, permet notamment d’écrire 救 jiù sauver et 球 qiú sphère / ballon (dans 足球 zúqiú football).  

exemples

téng

plante haute ; liane ; rotin

peinture ; laque

enregistrer

bào

soudain ; violent ; cruel

bào

éclater ; exploser

安如泰山

ān rú Tàishān

stable comme le Mont Tàishān, inébranlable